| |
PIANO VARIATIONS ON JESUS CHRIST SUPERSTAR
Le nouveau disque de Stefano Bollani
Sortie le 3 avril 2020
PIANO VARIATIONS ON JESUS CHRIST SUPERSTAR

Esce venerdì 3 aprile in contemporanea mondiale il nuovo album di Stefano Bollani, “Piano Variations on Jesus Christ Superstar” prodotto da Alobar, l’etichetta indipendente dello stesso pianista. Un album pregiato per piano solo che fa rivivere le musiche cult di un successo senza tempo. 

Stefano Bollani ha solo 14 anni quando vede per la prima volta il film “Jesus Christ Superstar” ed è per lui un’esperienza travolgente: si innamora della musica, della storia, dell’atmosfera, delle scene e impara presto tutte le parole dei testi, ma non osa, ai tempi, suonarne la musica. 

A 50 anni dalla pubblicazione dell’album originale “Jesus Christ Superstar”, Stefano Bollani ha deciso di creare la sua personale versione del capolavoro di Andrew LIoyd Webber & Tim Rice.

Piano Variations on Jesus Christ Superstar” è una versione totalmente inedita e interamente strumentale per pianoforte solo, ma che custodisce come un tesoro l’originale: “Ho scelto la forma del pianoforte solo perché la storia d’amore è tra l’opera rock e me” – spiega Bollani – “E una storia d’amore cresce in bellezza se resta intima.” 

Non bisogna però aspettarsi una trascrizione intera per pianoforte solista. Stefano Bollani, grato per l’eccezionale permesso ricevuto da Andrew LIoyd Webber di reinterpretare la sua opera cult, si è libera-mente, ma rispettosamente, avvicinato al capolavoro improvvisando sui motivi originali e sulle canzoni seguendo il suo guizzo giocoso e il suo spirito musicale, formato dalle tante tradizioni musicali, dai tanti generi e incontri che hanno influenzato, forgiato e consolidato quello che è considerato il suo linguaggio musicale.

E ancora, per omaggiare e per far sì che la sua musica trasmettesse il calore e la profondità dei personaggi meravigliosamente forti del film di Lloyd Webber & Rice, Bollani nel suo Piano Variations on Jesus Christ Superstar” ha deciso di avere il pianoforte intonato a 432 Hz, una scelta inusuale che permette di restituire un suono caldo, suadente, profondo e al tempo stesso un suono limpido. 

A partire dall’album, Stefano Bollani si esibisce in concerto con “Piano Variations on Jesus Christ Superstar” seguendo la trama della storia. Differentemente da quanto accade solitamente ai concerti del Maestro, che non sale mai sul palco con una scaletta stabilita a priori, in questo caso Stefano Bollani desidera rispettare la struttura narrativa come punto fisso da cui partire per improvvisare ed elaborare fantasticamente l’opera originale all’interno dei singoli brani.

Stefano Bollani - “Piano Variations on Jesus Christ Superstar” (Alobar 1007) sarà lanciato sul mercato internazionale in tutti gli store (su CD,  in doppio vinile e in formato digitale) venerdì 3 aprile.

Graphic design: Sandro Kancheli. Photo, drawings, concept and supervision: Valentina Cenni.


JESUS CHRIST SUPERSTAR
de Stefano Bollani
LA LETTURA, 26/01/2020
JESUS CHRIST SUPERSTAR

LA LETTURA, Il Corriere della Sera, 26 janvier 2020.
Écrit par Stefano Bollani, à l’occasion du 50e anniversaire de l’album JESUS CHRIST SUPERSTAR.

Royaume-Uni, à l’aube des années 70. 

Andrew Lloyd Webber et Tim Rice décident d’écrire un opéra, précisément un opéra rock sur la Passion de Jésus.

Après quelques rencontres avec des probables investisseurs, ils comprennent qu’ils rencontreront trop de difficultés pour amener le projet sur scène. Ils en font alors un disque. D’abord un single (Superstar), puis un album complet, qui sortira en septembre 1970.

La partition – qui verra le jour à Broadway et à Londres comme pièce de théâtre et deviendra ensuite, en 1973, un chef-d’œuvre du cinéma réalisé par Norman Jewison – est riche en idée, en trouvailles et en suggestions, écrite à cœur ouvert et l’esprit fiévreux par deux jeunes anglais dans la vingtaine. L’un d’eux, Lloyd Webber, est né au beau milieu d’une famille de musiciens classiques, un père compositeur et organiste et un frère violoncelliste. Le second, Rice, poursuit sa carrière de chanteur pop. En Angleterre, à l’époque des Beatles, tout semble possible, ergo tout EST possible, même faire chanter les doutes de nous tous à Judas Iscariote entouré d’un chœur de soul girls.

Le couple Webber-Rice a connu précédemment le monde du théâtre musical. Ils s’y sont faits remarquer grâce à un spectacle pour enfants, Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat, tiré de l’histoire biblique de Joseph, un des fils de Jacob. Quand le single Superstarobtient un succès particulièrement florissant sur le marché américain, ils s’engagent à écrire l’opéra en entier. Ils imaginent ensemble la structure du récit et les thèmes à aborder dans les chansons. Ils définissent dans les grandes lignes les émotions qui se trouvent dans chacun des morceaux. Lloyd Webber donne ensuite une forme musicale aux émotions et Tim Rice s’occupe des paroles. Ils terminent la partition en quelques semaines et rentrent en studio. Pour la session d’enregistrement de Jesus Christ Superstarles choses se font en grand. L’orchestre symphonique est accompagné par un groupe rock. La troupe des chanteurs est hétérogène et pleine de talent : de la débutante Yvonne Elliman (Marie Madeleine), découverte par Lloyd Webber dans un piano bar, au célébrissime Ian Gillan (Jésus), lead singer des Deep Purple. Et quand il y a besoin de donner de fortes couleurs contemporaines pour rendre attractive une histoire de deux mille ans, on peut alors compter sur des musiciens chargés d’énergie. Le bassiste, le batteur et les deux guitaristes viennent de la Grease Band, le groupe qui accompagnait Joe Cocker pendant ses concerts. Les quatre musiciens feront de longs essais avec le compositeur et ensemble ils figeront pour toujours la partition définitive, celle que l’on connaît maintenant et que Lloyd Webber veut entendre jouée de manière impeccable note par note, aujourd’hui comme par le passé.

Existe-t-il une volonté de surprendre et de scandaliser dans Jesus Christ Superstar? À l’époque surprendre et scandaliser sont dans la norme et les deux verbes se retrouvent continuellement dans les débats entre artistes. Etonnamment, la partie la plus incroyable de cet opéra rock est cet élan vers le mythe, la volonté de dessiner en multicolore une histoire qui a fondé notre culture et notre façon de voir les choses.

Si, comme disait Joseph Campbell, « Le mythe ouvre le monde à la dimension du mystère », celui de Jésus est le mythe par excellence. Il nous place devant une série de mystères, le premier étant celui de la mort. Et il nous met au pied du mur face à des questions clés : que faire de notre vie ? Quelle vocation suivre ? Qu’est-ce qu’on est prêt à laisser et à donner ? Mille arguments véhiculés par la musique qui les rend vivants, palpitants.

Les thèmes musicaux s’enchainent de chanson en chanson durant tout le disque. Ils sont d’une diversité surprenante. On passe de morceaux au rythme peu commun dans le rock (le 5/4 de Everything’s Alright, le 7/4 de The Temple), à des influences venant d’auteurs du vingtième siècle (l’ouverture du disque présente une citation assez explicite provenant du ballet L’oiseau de feud’Igor Stravinsky), en passant ensuite sur des mélodies calmes, simples, tellement simples et pures qu’elles effacent toutes formes de polémique et finissent même dans les livres des chants de l’église italienne. The Last Supper, morceau chanté par les apôtres sur un ton modeste pendant la Cène, sera repris dans les années 80 avec une prière attribuée à Saint François, devenant ainsi « Là où est la haine, que je mette l’amour » et, pendant la messe, guitare à la main, le morceau était chanté en chœur. Probablement beaucoup de prêtres ignoraient la provenance profane de la mélodie, sans quoi ils auraient sûrement pris certaines mesures.

Ce qui arrive à Jésus peut arriver à tout le monde. Jésus porte le poids du monde sur ses épaules et en est submergé. Il est facile pour nous de ressentir de l’empathie. Plus facile encore, pour Lloyd Webber et Rice en pleine conception du disque, d’avoir de l’empathie pour Judas. Ainsi dans Jesus Christ Superstaron assiste aux nombreuses transformations des sentiments de Judas à l’égard de Jésus. De l’amour à la trahison, jusqu’à la repentance et par conséquent au châtiment auto-infligé. La musique qui va l’accompagner au début du disque est aussi la même pour son suicide. C’est un ostinato de six notes qui, comme l’esprit de Judas, tourbillonne sur lui-même. Un petit chef-d’œuvre en soi, il est composé de trois ré, un mi bémol et un do qui chute sur le ré, revenant ainsi au début pour recommencer. Si vous êtes un des apôtres, votre chant à juste titre se fera autour du ré (Ré-dempteur). « Evidemment ! », diront aussitôt mes chers lecteurs, mais Lloyd Webber est né à Londres et cette note, il l’appelle par son nom anglais, qui est tout simplement une lettre de l’alphabet, le D. Très bien, alors – seulement pour vous – imaginons le chant de Judas tournant autour du D (Divinity). Maintenant nous pouvons poursuivre.

Même Ponce Pilate, personnage rendu assez unidimensionnel par le catéchisme, ici ressort avec une stature d’image mythique. Un homme plein de doutes, qui voit son propre pouvoir en danger, encerclé par les Grands Prêtres qui convoitent une punition exemplaire pour ce fantoche qui prétend être le Messie. Le même Messie qui clairement ne ferait pas de mal à une mouche et qui pourrait être libéré. Surtout quand un rêve prémonitoire montre à Pilate que le monde – dans le futur – le tiendra responsable de la mort d’un innocent. Pour préciser : le rêve, dans les écrits bibliques, a été fait par la femme du procureur romain Ponce Pilate pendant que lui dormait et rêvait sereinement. Cela n’est qu’une des nombreuses licences artistiques que les auteurs ont prises par rapport à l’histoire. D’autre choses viennent des évangiles apocryphes, par leurs déclarations. Quoi qu’il en soit, comme nous savons déjà, les évangiles qui narrent l’histoire de Jésus, mis côté à côté, montrent de nombreuses différences entre eux, la plupart du temps des dissemblances considérables. Le personnage de Jésus change énormément d’un évangile à l’autre. Souvent son histoire est clairement calquée sur celle de Mithra, son inspirateur direct, et parfois, au contraire, elle s’en éloigne. Ce qui intéresse à Lloyd Webber et Rice dans le récit de la Passion de Jésus, c’est d’être un retentissant catalyseur de thèmes universels et éternels, comme l’amour, l’amitié, le destin, la justice terrestre et ses limites évidentes, afin de se taire complètement sur ce qu’il advient après la mort du Christ. Wilhelm Reich a écrit un livre sur cet argument, afin de nous rappeler à quel point, à travers nos actions, on persiste à tuer le Christ qui est en nous et à quel point, avec notre tête, on insiste pour créer des sophismes élaborés pour nous justifier. Si seulement nous conservions le cœur chaud et l’esprit ouvert, nous pourrions être en permanence guidés par l’Amour et l’Extase.

A l’époque les polémiques étaient pressantes. Jésus, dans ce récit rock, meurt sur la croix. Fin du disque. Et la résurrection ? Personne n’en parle. Et sa provenance divine qui lui donnait des pouvoirs surnaturels ? Absolument pas, aucune trace des miracles. Seulement Hérode, dans sa chanson, évoque les capacités particulières de Jésus mais il le fait de manière plutôt sarcastique (entre les nombreuses, « Prove to me that you’re no fool/Walk across my swimming pool », traduction : « Montre ta force divine/Marche sur l’eau de ma piscine »). Le tout se passe sur une musique pied de nez, dans un décor sonore de l’Amérique du début du vingtième siècle, complètement détachée du contexte de l’opéra rock dans laquelle elle se trouve. King Herod’s Songest en effet l’unique morceau de Jesus Christ Superstarqui existait avant la conception de l’opéra. Avec des paroles différentes et le titre de Try It and See, il avait été enregistré par – rendez-vous compte ! – Rita Pavone. Vous saisissez ? L’ampleur des idées qui proviennent du chef-d’œuvre de Webber et Rice est telle que l’on peut passer de Rita Pavone à Jésus dans le même paragraphe. Et maintenant revenons au protagoniste de l’opéra. On se débarrasse des miracles et de la résurrection, et voilà ce qui nous reste : dans ce récit de la Passion, Jésus est un homme.

« Heal yourselves », hurle Ian Gillan-Jésus dans le disque quand il se retrouve entouré par des lépreux qui veulent être touchés et guéris.

« Guérissez-vous tout seuls. »

Cela ressemble à un cri désespéré d’un homme qui se sent écrasé par le poids qu’il porte. Mais c’est aussi un appelle retentissant à chacun de nous. Cher Être Humain, tu continues à rechercher de l’aide autour de toi. Cherche à te connaitre de l’intérieur, il y a tout ce qu’il faut pour guérir. Trouve le point d’équilibre entre ton corps qui a une vie terrestre et ton âme qui, libre de la question de l’espace-temps, sait et sent d’être la Fille de Dieu, c’est-à-dire la Force Créatrice.

Si pour faire ce parcours, vous avez besoin d’aide, pas de panique. Il y a le rock anglais pour vous donner main-forte.


PIANO VARIATIONS ON JESUS CHRIST SUPERSTAR
Le nouveau disque de Stefano Bollani
À l’occasion du 50e anniversaire de l’album original
PIANO VARIATIONS ON JESUS CHRIST SUPERSTAR

À l’occasion du 50e anniversaire de l’album original, Stefano Bollani sortira au printemps son nouveau disque “Piano Variations on Jesus Christ Superstar”, sa version personnelle du chef-d’œuvre d‘Andrew LIoyd Webber & Tim Rice, avec l’accord du compositeur anglais.

Tout en conservant l’original comme un trésor, l’album est une version totalement inédite, libre et entièrement instrumentale pour piano solo. À la sortie de l’album, le pianiste et compositeur entamera une tournée de son nouveau projet ambitieux en Italie ainsi qu’à l‘étranger.


Napoli, cittadinanza onoraria a Stefano Bollani e concerto di Capodanno
il 30 dicembre conferimento della cittadinanza onoraria
Il 31 dicembre concerro di Capodanno in Piazza Plebiscito
Napoli, cittadinanza onoraria a Stefano Bollani e concerto di Capodanno

Il sindaco di Napoli Luigi de Magistris, alla presenza dell'assessore alla cultura Eleonora De Majo, conferirà la cittadinanza onoraria a Stefano Bollani nel corso di una cerimonia che si svolgerà lunedì 30 dicembre alle ore 11 nella Sala della Giunta di Palazzo San Giacomo.

La laudatio di Stefano Bollani sarà affidata agli interventi di due artisti napoletani Lorenzo Hengeller e Daniele Sepe.
 

CAPODANNO 2020 - La sera del 31 dicembre, Stefano Bollani salirà sul palco di Piazza Plebiscito alle 22.30 circa per suonare un repertorio di Renato Carosone. A seguire il concerto di Daniele Silvestri. 


5 ENREGISTREMENTS HISTORIQUES
sur toutes les principales plateformes numériques
à partir du 22 novembre 2019
5 ENREGISTREMENTS HISTORIQUES

5 enregistrements historiques du pianiste-compositeur STEFANO BOLLANI seront disponibles sur toutes les principales plateformes numériques à partir du 22 novembre 2019.


Cinq albums de succès de Stefano Bollani seront disponibles sur toutes les plateformes numériques pour la première fois le 22 novembre 2019 : “Live Trio Macerata” (2006), un enregistrement puissant avec son Trio historique composé par le bassiste  Ares Tavolazzi et le batteur Walter Paoli; “Ordine Agitato” (2008), un album riche enregistré par son groupe “i Visionari’, avec des musiques composées originellement (mais en fait jamais utilisées) pour le film de Grimaldi "Quiet Chaos"; l’album solo live “Live From Mars” (2016) où Bollani explore ingénieusement les territoires légendaires de David Bowie, Michael Jackson jusqu’à James Brown; “The Music Of Sasha Argov” (2009), un concert unique avec un groupe exceptionnel pour interpréter le compositeur israelien Sasha Argov avec une énergie irresistible,  enregisté à Royal Opera House of Tel Aviv ; et "L’Orchestra del Titanic", le tout premier album de Bollani en tant que leader, remasterisé lors de son 20ième anniversaire et avec trois bonus tracks inédits !

La sortie digitale de ces 5 albums de Bollani par le label Alobar représente une grande occasion pour redécouvrir certaines perles de son catalogue.


LA CHIAVE ARMONICA DELL'UNIVERSO
con Rupert Sheldrake e Corrado Malanga; modera Stefano Bollani
30 novembre 2019, Firenze
LA CHIAVE ARMONICA DELL'UNIVERSO

Una giornata dedicata all'esplorazione del rapporto intercorrente tra scienza e spiritualità, a cura di Spazio Interiore. 


STEFANO BOLLANI & HAMILTON DE HOLANDA ON TOUR
du 26 octobre au 5 novembre 2019
Italie/Switzerland
STEFANO BOLLANI & HAMILTON DE HOLANDA ON TOUR

PIANO A PIANO Stefano Bollani Chucho Valdés en tour!

26/10 Teatro Verdi - FIRENZE
30/10 Teatro Grande - BRESCIA
31/10 Jazznojazz Festival - ZURICH
01/11 Teatro Europauditorium - BOLOGNA
02/11 Veneto Jazz - Teatro Goldoni - VENEZIA
03/1 JAZZMI - Teatro Dal Verme - MILANO
05/11 Auditorium del Lingotto - TORINO


STEFANO BOLLANI & HAMILTON DE HOLANDA ON TOUR
du 12 au 27 juillet 2019
Italie/Portugal
STEFANO BOLLANI & HAMILTON DE HOLANDA ON TOUR

Le piano de Stefano Bollani rejoint la mandoline de Hamilton De Holanda et est immédiatement magique.

12-13/07 SPOLETO - FESTIVAL DEI 2MONDI – TEATRO ROMANO
14/07 RIMINI - ULISSE FEST – TEATRO GALLI
16/07 BARI -  FESTIVAL NOTTI DI STELLE - TEATRO PETRUZZELLI
18/07 CODROIPO (UD) - VILLA MANINESTATE 2019 – VILLA MANIN
20/07 FORTE DEI MARMI (LU) - VILLA BERTELLI
21/07 SAN GIMIGNANO - SKYLINE FESTIVAL- PIAZZA DUOMO 
23/07 NOTO (SR) - NOTOMUSICA FESTIVAL– CORTILE COLLEGIO GESUITI
25/07 MATERA -  MATERA 2019 - CAVA DEL SOLE
27/07 AMARANTE (P) - MIMO FESTIVAL 


STEFANO BOLLANI E I SUOI MAESTRI
20 CD in edicola
con Corriere della sera e La Gazzetta dello Sport
STEFANO BOLLANI E I SUOI MAESTRI

Il 24 giugno 2019 arriva in edicola con il Corriere della Sera e La Gazzetta dello Sport la collana Stefano Bollani e i suoi maestri: 20 cd scelti e introdotti dal grande jazzista.

I primi dieci album fanno parte del repertorio di Bollani: «Questa collana mi ha dato un’enorme possibilità: riscrivere il mio passato. Ho scelto dieci dischi che mi rappresentano».

Le altre dieci uscite sono dischi di musicisti che hanno ispirato la scrittura e l’interpretazione del pianista: «Persone che non ho mai conosciuto ma che mi hanno insegnato tramite la loro musica». Si va da Portrait in Jazz di Bill Evans (in edicola il 2 settembre) a Changes One di Charles Mingus (il 4 novembre), passando per Chet Baker, Miles Davis e Art Blakey.

I cd saranno in vendita a e 9,90 più il prezzo del quotidiano. A inaugurare la serie L’orchestra del Titanic che quest’anno compie 20 anni. Per la collana e per l’anniversario, il primo album da leader di Stefano Bollani è stato rimasterizzato e includerà tre tracce inedite. Poi seguiranno: Rava plays Rava (1° luglio), Småt Småt (8 luglio), Concertone (15 luglio), Piano solo (29 luglio), Carioca (5 agosto), The music of Sasha Argov (live inedito, 12 agosto), Joy in spite of everything (19 agosto), Napoli trip (26 agosto).


CONCERTO VERDE
prima mondiale, 19 giugno 2019
Teatro Coliseo, Buenos Aires
CONCERTO VERDE

Dopo Concerto Azzurro per piano e orchestra dedicato al chakra della gola e quindi dell’espressione, il pianista-compositore italiano Stefano Bollani ha creato un altro concerto di stampo classico: Concerto Verde per pianoforte e orchestra da camera; verde come il centrale quarto chakra del cuore e quindi dell’amore.


Mentre l’orchestrazione di Concerto Azzurro era a cura del compositore-direttore d’orchestra Paolo Silvestri, con Concerto Verde - per la prima volta - è Bollani stesso l’autore di tutta l’intera partitura, che presenta momenti di disobbedienza alle regole che vogliono il pianista obbligato a stare dentro una partitura precisissima e immutabile.

Concerto Verde prevede diversi passaggi d’improvvisazione, affidati ad un vero e proprio piano jazz trio che comprende il bassista argentino Juan Pablo Navarro e il giovane batterista fiorentino Bernardo Guerra (gia’ complice di Bollani nel gruppo Napoli Trip e all’interno dell’organico di Concerto Azzurro).


Concerto Verde, che attinge anche al mondo del tango e ad altre musiche folkloriche dell’Argentina, è articolato in quattro movimenti, ciascuno dei quali presenta un suo proprio distinto carattere di motivi e ritmi, e come vuole la tradizione classica, il terzo movimento, lo “scherzo” musicale, spicca per la sua allegra giocosità, che riflette al meglio la creatività briosa di Bollani.


Con Concerto Verde Stefano Bollani ha creato un inno all’amore; all’amore tout court, ma anche all’amore per la musica.

Stefano Bollani - Concerto Verde per pianoforte e camera d’orchestra
Durata: 25-30'
Compositore: Stefano Bollani
Prima mondiale 19 giugno 2019 al Teatro Coliseo, Buenos Aires, Argentina
Orchestra: Orquesta Sin Fin
con la partecipazione di 
Juan Pablo Navarro al contrabbasso e Bernardo Guerra alla batteria
Direttore d'orchestra:  Exequiel Mantega


CONTEST
#quebomcover
dal 10 maggio al 10 giugno 2019
CONTEST

In occasione dell’uscita in vinile dell’album QUE BOM, Stefano Bollani lancia un contest aperto a tutti coloro che nel mondo suonano cover dei suoi brani! 

Come partecipare? Dall’alba del 10 maggio alla mezzanotte del 10 giugno, pubblica su Instagram una video-cover (eseguita da te!) di un brano del disco QUE BOM taggando @stefano_bollani e usando l’hashtag #quebomcover. Saranno considerate valide solo le cover di QUE BOM!

Quali caratteristiche dovrà avere la cover? Dai un’occhiata agli spartiti (nelle storie in evidenza su @stefano_bollani) e improvvisa! Non ci sono altre regole, così come accade nei concerti di Stefano Bollani. 

I vincitori riceveranno una copia del vinile con dedica personalizzata incontrando l’artista in una tappa del tour mondiale 2019


QUE BOM
édition vinyle
à partir du 10 may 2019
QUE BOM

Le 10 mai 2019 va sortir l’édition vinyle de l’album QUE BOM de Stefano Bollani  (publié en 2018 en CD et en numérique).

D’une beauté de son exceptionnelle, le double-LP de 180g arrive dans un packaging de haute qualité : un Gatefold élégant qui contient les paroles des chansons avec Caetano Veloso et João Bosco et des images extraordinaires du Codex Seraphinianus de l'artiste et designer italien Luigi Serafini.

QUE BOM, un véritable hymne à la vie marqué par une vivacité pétillante et une joie contagieuse, se compose principalement de mélodies originales de Bollani influencées par la culture de la musique brésilienne, que Bollani chéri depuis le début de son riche et multiforme trajet musical.


QUE BOM
Le nouvel album de Stefano Bollani
à partir du 25 may 2018
QUE BOM

QUE BOM est le nouvel album de chansons inédites du le compositeur et le pianiste Stefano Bollani, dix ans après le grand succès du disque Carioca.

A côté de lui de grands représentants de la musique brésilienne comme Jorge Helder à la basse, Jurim ArmandoMarçal Moreira sur batterie et percussions. bien qu'ils aimaient par des artistes Bollani qui avaient déjà participé au projet Carioca, et qui sont ici en compagnie d'un autre percussionniste, le jeune et très talentueux Thiago da Serrinha.

L'album fait également la nomenclature QUÉ utilisation de la précieuse collaboration que les clients ont signé quelques pistes: Caetano Veloso, João Bosco, Jaques Morelenbaum et Hamilton de Holanda.

Le lien entre Stefano Bollani et le Brésil est profond et précieux. 2007 est le grand succès de l'album et de la tournée Carioca - qui s'est vendue à plus de 70 000 exemplaires. Toujours en 2007, le piano à queue Bollani a joué au milieu de la favela de Pereira de Silva. Avant lui, Antonio Carlos Jobim est entré au piano dans une favela.

L'emballage de CD, digisleeve élégant et raffiné à 6 côtés avec un livret de 8 pages, contient les chansons de texte avec Caetano Veloso et João Bosco, les photos de Rio Vinícius Giffoni session d'enregistrement et les images extraordinaires du Codex Seraphinianus de l'artiste et designer italien Luigi Serafini.

QUE BOM, qui sortira pour le nouveau label Stefano Bollani le 25 mai 2018, donnera vie à une tournée internationale durant l'été 2018.


GALAPAGOS
En avant-première le nouveau morceau inédit qui anticipe le disque QUE BOM
en numérique depuis le 27 avril 2018
GALAPAGOS

En avant-première l'une des pièces qui font partie de QUE BOM, le nouvel album très attendu de morceaux inédits de l'adn brésilien qui arrive après dix ans du grand succès du disque Carioca. Dans la vidéo d'accompagnement, on entrevoient quelques-uns des musiciens qui ont participé au projet dont Caetano Veloso et João Bosco, Hamilton de Holanda et Jaques Morelenbaum.

QUE BOM sortira partout dans le monde le 25 mai 2018.

Entièrement autoproduit par Stefano Bollani, c'est le premier album publié par son nouveau label ALOBAR et donnera vie à une tournée estivale internationale.

Galapagos prend son nom du roman de Kurt Vonnegut de 1985 "un chef-d' œuvre qui se passe dans un monde de l' avenir où l' on se souvient de ce qu' était le genre humain, ces hommes des grands cerveaux qui ont presque à la ruine la planète".


QUE BOM
un disque aux sonorités brésiliennes
sortie en mai 2018
QUE BOM

Après le grand succès de l'album Carioca de 2007, Stefano Bollani revient aux sonorités brésiliennes avec Que Bom, disque d'inédits en sortie en mai et en tournée mondiale depuis l'été 2018.

A côté de lui de grands représentants de la musique brésilienne comme Jorge Helder à la contrebasse, Jurim Moreira à la batterie et Armando Marçal aux percussions. Des artistes très aimés par bollani qui avaient déjà pris part au projet de carioca et qui ici sont en compagnie d'un autre percussionniste, le jeune et talentuosissimo Thiago da Serrinha.


DIALOGHI TRA ALIENI
Le nouveau livre de Stefano Bollani
À partir du 4 septembre 2017
DIALOGHI TRA ALIENI

Dans les librairies depuis le 4 septembre 2017, Dialoghi tra alieni est un livre édité par L'Arte di Essere & Trigono Editore. Qui rassemble les conversations de Stefano Bollani avec Mauro Biglino, Anne Givaudan et Igor Sibaldi.

Un voyage à travers l'histoire, la religion, la philosophie, la physique et la science, pour faire la lumière sur les nombreux mystères qui échappent encore à notre compréhension: de l'existence de dimensions et univers parallèles à la présence de vie sur d'autres planètes.

Le même concept d'"Alien" est examiné avec un regard nouveau et devient dans ce livre prétexte pour la plus passionnante des explorations, celle à la découverte de nous-mêmes et de notre univers intérieur.

Un livre vraiment unique en son genre, qui pour la première fois réunit ensemble quatre personnalités de premier plan dans leurs domaines respectifs : Le compositeur et pianiste Stefano Bollani, le philosophe et philologue Igor Sibaldi, l'expert de textes sacrés Mauro Biglino et la chercheuse française Anne Givaudan.

Dialoghi tra alieni
Conversations sur des univers proches et lointains
Stefano Bollani rencontre Mauro Biglino, Anne Givaudan, Igor Sibaldi.
Pages 164
Format : 12 x16
Date de publication: 4 septembre 2017
Édité par L'Arte di essere & Trigono Editore


MEDITERRANEO
Le nouveau disque de Stefano Bollani
À partir du 27 octobre 2017
MEDITERRANEO

Le piano de Stefano Bollani accompagné du Danish Trio, Vincent Peirani et 14 éléments de la Philharmonie Berlinois rivisitano le répertoire classique de Puccini à Monteverdi et Leoncavallo, en passant par Rossini et Morricone. Un insolite et fascinant hommage à la grande tradition musicale italienne.

Revisiter en clé dernières quelques chefs-D'œuvre du répertoire classique italien est l'idée d'où naît Mediterraneo, le nouvel extraordinaire album de Stefano Bollani en sortie le vendredi 27 octobre pour ACT.

Méditerraneo est un live, enregistrement de l'applaudie concert que Stefano Bollani a tenu dans la prestigieuse grande salle de la Berliner Philamornie le 12 juin 2017. À jouer un insolite groupe musical de très haut niveau composé d'une matrice jazz représentée, ainsi que du plan de Bollani et des composants de son Danish Trio - Jesper Bodilsen à la contrebasse et Morten Lund à la batterie - de l'accordéon de Vincent Peirani et de quatorze musiciens de chambre de l'Orchestre Philharmonique de Berlin qui ici ne poursuivent pas seulement un son lu, mais se montrent aussi raffinés improvisateurs. Dirige le norvégien Geir Lysne curateur aussi des arrangements, qui avait déjà collaboré avec Bollani dans Big Band.

Le résultat est une occasion musicale unique, née d'une idée de Siggi Loch, patron de la ACT, label leader parmi les indépendants de jazz dans le monde qui a littéralement enchanté un parterre encombré (plus de 2200 personnes) et enthousiaste. La collaboration inédite entre Bollani et Peirani, accordéoniste parmi les plus acclamés dans le jeune jazz français, accentue la touche méditerranéenne de l'ensemble surtout quand elle tient les rangs des connus thèmes de morricone.

La grande tradition italienne traversée par ce long voyage musical qui dépasse des frontières de genre et d'âge, démontre ici toute sa vitalité et modernité et témoigne comment sa pure plénitude reste toujours centrale dans le nourrir divers et multiples patrimoines.